L’écopâturage

Le troupeau, composé de deux cents brebis et de quarante chèvres, se déplace en fonction des besoins, pour entretenir des espaces naturels ou non. C’est ainsi que nous pâturons dans des parcs photovoltaïques, où les brebis empêchent l’herbe de porter de l’ombre sur les panneaux. Près de Narbonne, les chèvres assurent le maintien de l’ouverture du milieu au profit des oiseaux.